Autos

Afrique

Carnaval Vénitien

Animaux

Corrida de Rejon

Avions

Vieux métiers

Automobiles

Photo de mode

Carnaval

Portraits

Corrida Rejon

Animaux

Vieux métiers

Afrique

Mode

Afrique

Traineaux

   
                         
   

Tango Argentin

Paysages

Plantes

Avions

Portraits

Avions

Proxi

Avions

Encens

Avions

Tango

Avions

Flamenco

Avions

Waterdrops

Avions

Inclassables

   
                         

Koni Omega Rapid "M"

Koni Omega Rapid "M"

 

 

Le Koni-Omega Rapid "M" est un appareil qui se classe dans la catégorie des moyens formats (56 x 72 mm) télémétriques et à dos interchangeable. Il est l'héritier direct de l'Omega 120. Ce dernier fut initialement fabriqué à la demande des services de la Marine US pendant la deuxième guerre mondiale. Il y avait à l'époque une demande sur le marché pour un appareil robuste, facile et rapide à mettre en oeuvre, ayant en gros les avantages d'un 24x36 alliés à la nette supériorité du format 6x9. Ce fut un succès sur le plan technique, mais un échec commercial. La fabrication de l'Omega 120 fut arrêtée en 1958. Paradoxalement, cette époque fut le point de départ d'une demande croissante d'appareils de ce type , en raison de la popularité récente des films Kodacolor et de ses concurrents, les travaux professionnels s'accomodant mal du 35 mm. Mais les coûts de fabrication étaient trop élevés aux USA. Les dirigeants de SIMMON-OMEGA Inc. cherchèrent un fabricant à l'étranger et furent mis en contact avec KONISHIROKU PHOTO INDUSTRY de Tokyo, qui était une des plus anciennes firmes de matériel photographique (1882) et qui fabriquait les appareils Konica bien connus. C'est ainsi qu'est né le Koni-Omega Rapid. Cet appareil est arrivé sur le marché Français fin 1965, début 1966 (Photo-Revue Mars 1967) et a eu le succès attendu auprès des professionnels de l'image. Le Koni-Omega Rapid a été suivi de nombreux modèles plus ou moins compatibles entre eux, surtout au niveau des dos : le Koni-Omega «M», le Koni-Omegaflex M, le Koni-Omega Rapid M, les Rapid Omega 100, 200 et 200 KE-58.

 

Comme je n'ai jamais pu trouver de manuel en Français (pas certain qu'il y en ait eu), j'ai traduit celle que j'avais en Anglais et me suis permis d'y ajouter la procédure à suivre pour réparer un dos bloqué. Vous trouverez cette doc ici.